Éducation: Le SLECG appelle le gouvernement à dégeler les salaires des Enseignants

Lors du contrôle d’identification du personnel enseignant de Guinée un énorme trou aurait été découvert par les agents contrôleurs de l’État. Plus de 11 mille enseignants sont déclarés fictifs. Devant le tollé suscité sur la moralité du contrôle et des contrôleurs, l’État annonce le gel des salaires et invite les agents concernés à se faire physiquement enrôler.

Pour le SLECG il s’agit d’une manœuvre étatique pour saboter leur appel à la grève générale illimitée à partir du 3 Octobre. Au cours d’une assemblée générale tenue samedi au siège du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, le Secrétaire général de l’institution a tenu un discours plutôt musclé.

Aboubacar Soumah demande même aux Enseignants d’être agressifs : « cette démarche du gouvernement c’est pour saboter notre grève. Mais ça ne marchera pas. Ils veulent recruter d’autres enseignants à notre place. Nous demandons à tous de rester vigilants. Si vous voyez des visages étrangers faut les virer des salles de classes« . Cependant, le Secrétaire général du SLECG annonce qu’ils sont ouverts à toute négociation jusqu’au soir du 02 Octobre.

Mohamed Ali pour le Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info