« La démocratie guinéenne est en danger » réaction de Sekou Koundouno du Balai Citoyen

Le projet de destitution du président de la cour constitutionnelle par les huit conseillers de l’institution a suscité de nombreuses réactions au sein de toutes les couches confondues de la société guinéenne.  Par la voix de son coordinateur général, la cellule Balai citoyen a juré d’user de tous les moyens légaux pour rétablir Monsieur Kelefa Sall dans ses fonctions de président de la cour. Interrogé par nos confrères du site d’informations mosaiqueguinee.com, Sekou Koundouno est plus que jamais déterminé à aller jusqu’au bout: « Nous attendons le premier putschiste à venir  installer un autre président à part Kéléfa Sall, on l’attend de pieds fermes… Tant que l’ordre constitutionnel  n’est pas respecté, nous userons de tous les moyens afin de nous faire entendre. Notre démocratie est en danger ».

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info