Aux dernières nouvelles, les jeunes de Mandiana acceptent de sursoir à leur manif prévu ce lundi mais exigent que l’administration reste fermée

Les plaies encore béantes à Mandiana, ville au nord-est du pays, fief traditionnel du Rpg Arc-en-ciel (au pouvoir) après une journée de violentes manifestations vendredi dernier qui s’est soldée par un mort par balles, des blessés et d’importants dégâts matériels. Hier, selon nos sources, une réunion a réuni les sages et les jeunes autour du problème.

Au terme de la rencontre, la notabilité a obtenu des jeunes une trêve des manifestations ce lundi 17 septembre. les jeunes à leur tour ont exigé que l’administration reste fermée jusqu’à la satisfaction de leurs revendications qui sont entre autres, le bitumage de la route Mandina-Kankan, le pont sur le fleuve et la construction de la grande mosquée de la ville.

Lors des violences, la résidence du préfet a été violemment attaquée en représailles à la mort par balle du jeune Moussa Bérété. Un véhicule qui y était stationné a été incendié. En l’absence du préfet.

Source: Mediaguinee

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info