Opération de déguerpissement des habitants de Kaporo: Cellou Dalein Diallo demande au gouvernement d’abandonner le projet

En plénière ce mercredi 12 septembre 2018 au QG de l’UFDG, situé au quartier Hamdallaye, les leaders de l’opposition républicaine ont passé en revue les sujets brûlants de l’heure. Ils se sont prononcés notamment sur l’opération de déguerpissement des zones réservées de l’Etat.

Des habitants du quartier Kaporo rails sont les principaux concernés par cette opération. Au nom de ses pairs, le chef de file de l’opposition guinéenne a exprimé sa solidarité à l’endroit des victimes. Elhadji Cellou Dalein Diallo n’est pas allé du dos de la cuillère: « Même si vous n’avez pas de papiers, si vous avez vécu de longues années sur un endroit, vous avez mis une boutique, un magasin, une maison d’habitation, on ne peut plus vous déguerpir sans vous indemniser. Et comment on peut demander aux gens de sortir en pleine saison pluvieuse ? », s’interroge le président de l’UFDG avant d’ajouter: « Selon, nos propres enquêtes, beaucoup d’entre nous ont des amis dans cette zone. On sait qu’il y’a certains parmi eux qui sont là depuis les années 70. Ces zones sont octroyées aux sociétés: Areeba, cellcom ou Orange pour construire des sièges alors qu’il y’a d’autres domaines libres. Donc, l’opposition républicaine exprime sa solidarité avec nos compatriotes qui vivent dans le quartier et demande au gouvernement de renoncer à cette opération de déguerpissement. »

Rappelons que ce n’est pas la première fois que des citoyens sont victimes de déguerpissement à Conakry. Le dernier cas en date, c’était en 2017 au quartier Demoudoula dans la commune de Ratoma. Là aussi, des centaines de familles ont été sorties de leurs habitations sans être indemnisées par le gouvernement Guinéen.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info