» Nous avons appris de source sûre que l’ordre est venu de la présidence pour m’assassiner » dixit Aboubacar Soumah du SLECG

Très détendu dans son franc parlé habituel, le très controversé secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a accordé une interview ce mercredi 15 Août 2018 à un groupe multimédias.

Au cours de l’entretien, le camarade Aboubacar Soumah n’a pas hésité de dire que la présidence de la république aurait donné des ordres pour lui faire taire:  » Nous avons appris de source sûre et concordante que l’ordre est venu de la présidence pour nous assassiner, pour m’assassiner. Je prend l’opinion nationale et internationale à témoin. Mais ces menaces ne me feront jamais reculer. Nous irons jusqu’au bout de nos revendications. Je suis un croyant, donc j’ai foi en Dieu. Le combat que nous menons est légitime. Il faut que les conditions de vie des enseignants soient améliorées. Nous travaillons nuit au jour et nous sommes pas bien récompensés encore. Parmi toutes les corporations, seul le corps enseignant est mal rémunéré. Nous voulons un salaire décent« , a déclaré le syndicaliste.

Décryptage: Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info