Urgent/Crise au port autonome de Conakry: Des gendarmes assiègent la zone

Tout le port autonome de Conakry est actuellement encerclé par des éléments de la gendarme nationale. En cause, la protestation des travailleurs contre « la vente du Port aux partenaires Turcs« . Joint au téléphone, Sory Magassouba, le Secrétaire général adjoint du Port explique que cette protestation, c’est pour dénoncer une situation qui aura des répercussions sur la carrière de plusieurs centaines de travailleurs: « Ça fait six mois que le président de la république a appelé un cabinet étranger qui était en train de travailler sur le contrat de travail avec les Turcs.

Quand le contrat a été ficelé, nous avons été informés par des gens qui sont proches de lui. Nous, nous avons compris que le port Conakry était en vente. Pendant les 30 ans, le port ne va pas appartenir à la Guinée, tel n’est pas le problème. Ce sont les nouvelles concessions au niveau des terminaux portuaires et même pas le domaine portuaire tout entier.

 Nous avons pris connaissance de ce contrat, nous l’avons rejeté, nous avons cerné et évalué les risques d’incidences environnementales découlant de ce contrat. Nous avons pris des dispositions pour contrer les effets secondaires négatifs découlant de ce projet. Aujourd’hui le président de la république dit qu’il va aller avec ou sans nous » précise t’il.

Hier lundi, une réunion de crise a réuni à la bourse du travail le syndicat du Port et les deux structures faîtières: La  CNTG et  L’USTG qui ont réaffirmé leur soutien au combat du personnel portuaire.

Affaire à suivre…

Mohamed Ali pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info