Crise politique: Nouvelle manifestation en vue !

Jusque là ce sont les forces sociales qui battaient le pavé. Et la raison c’était autour de l’augmentation du prix du carburant. Alors qu’on croyait que le mouvement serait essoufflé, l’opposition dit « Républicaine » a décidé de reprendre le flambeau. Et cette fois-ci c’est pour des raisons politiques.

Lisez plutôt le communiqué:

« L’Opposition Républicaine constate, avec regret, que le Pouvoir retarde délibérément l’application de l’Accord politique du 12 octobre 2016 et du Communiqué sanctionnant la rencontre du Président de la République et du Chef de file de l’opposition guinéenne le 02 Avril 2018.

En outre, elle dénonce, avec force, les violations récurrentes de la Constitution et des libertés fondamentales.

Au nombre des violations de la Constitution et des dispositions non encore appliquées de l’Accord politique du 12 octobre 2016 dont la responsabilité incombe totalement au Gouvernement, figurent notamment : Le refus obstiné du gouvernement et de la mouvance présidentielle de trouver une solution juste et équitable au contentieux électoral depuis plus de cinq mois; l’interdiction des manifestations et cortèges pourtant consacrés par la Constitution.

L’arrestation et la détention arbitraires de plusieurs militants de l’Opposition Républicaine. L’usage courant d’armes à feu dans les opérations de maintien d’ordre avec, comme conséquences, la mort de 94 manifestants par suite de tirs à balles réelles.

Le refus des autorités d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et commanditaires de ces crimes, entretenant ainsi à dessein une impunité totale qui encourage la récidive. Le retard pris par le Gouvernement dans l’application des mesures d’indemnisation des victimes des manifestations de l’opposition.

La non mise en place de la Haute Cour de justice en violation des dispositions de la Constitution et des accords politiques et malgré le rappel à l’ordre de la Cour Constitutionnelle. La violation systématique du principe constitutionnel de neutralité du service public et la fermeture totale des médias de service public aux sensibilités politiques non favorables au Pouvoir; C’est pour protester contre ces manquements ci-dessus cités, que l’Opposition Républicaine décide d’organiser une marche pacifique le jeudi 09 Août 2018 suivant l’itinéraire ci-après : Carrefour Yimbaya Tannerie – Aéroport – Carrefour Kénien – Rond point Bellevue – Dixinn Terrasse où il sera organisé un meeting d’informations et de sensibilisation.

Les partis politiques membres de l’opposition républicaine invitent donc leurs militants et sympathisants ainsi que tous les Guinéens épris de justice à se mobiliser pour répondre au mot d’ordre de manifestation pacifique, ce jeudi 09 Août 2018″. Cette journée risque d’être assez mouvementée. Car dans une déclaration récente, le Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a récemment interdit toute manifestation dans le pays « jusqu’à nouvel ordre« .

La rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info