Justice/Media: la journaliste Moussa Yero à la barre

Cette citation à comparaître de notre consœur de Espace FM est une des ramifications de l’épineux dossier Fatoumata Diaraye Balde, l’élève enceinte qui avait passé 8 mois à la maison centrale.

En tant qu’activiste et présidente d’une ONG qui défend les droits des femmes, Moussa Yero avait alors dénoncé les conditions de détention de la jeune élève.

Et sous son manteau de journaliste elle avait mené des enquêtes qui incriminaient l’oncle de la jeune fille.

En effet, la jeune Diaraye était sous les verrous suite à une plainte de son oncle qui l’accusait d’avoir pris un gang pour l’attaquer à main armée.

Pour sa défense, la jeune Diaraye n’avait pas nié les faits, mais rajoutant que son oncle la violait de façons répétées jusqu’à la mettre enceinte. Après la ruée médiatique sur ce dossier insolite, l’oncle de la jeune fille a décidé de porter plainte contre la journaliste Moussa Yero pour « diffamation ».

Le dossier se trouve au tribunal de Première instance de Dixinn. Et la première citation à comparaître est prévue au mois de septembre prochain.

Mohamed Ali pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info