Crise du carburant: le syndicat propose deux solutions

La mise en circulation de nouveaux bus offerts par la Turquie ne semble pas apaiser les syndicalistes. Cette mesure d’accompagnement du gouvernement ne suffit pas à faire passer la pilule, selon le syndicaliste Mamadou Mansare qui estime que l’augmentation du prix du carburant n’affecte pas que le secteur des transports seulement.

Il explique que les répercussions touchent tous les aspects de la vie des citoyens. Pour juguler la crise, le syndicaliste propose deux solutions radicales: payer chaque fonctionnaire à 6.500.000 GNF au moins et accroître la taxe à 100% sur la cigarette et l’alcool: « si on augmente la taxe sur ces deux produits, vous ne verrez personne manifester ».

En attendant de trouver une solution idoine c’est toujours le statu quo. Chaque camp reste sur sa position.

Mohamed Ali pour Rédaction du groupe Su Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info