Accusé avant d’être suspendu de l’USTG, Abdoulaye Sow brise le silence

Rien ne va plus entre Louis M’Bemba Soumah, Secrétaire général de l’USTG et son premier adjoint Abdoulaye Sow. Lors de l’assemblée générale de l’union syndicale des travailleurs de Guinée ténue vendredi dernier, la structure a décidé de cette suspension.

Il est reproché au principal accusé de jouer la taupe pour le gouvernement. La liste des chefs d’accusation est longue: « trahison, insubordination, traîtrise… » excusez du peu.

Les membres statutaires de l’USTG n’ont pas oublié l’attitude de leur premier secrétaire général à la suite de la grève générale illimitée lancée par les structures syndicales. Abdoulaye Sow qui, en même temps, était le Secrétaire général de la fédération syndicale des banques et assurances de Guinée, avait trouvé cette grève inappropriée.

Pour preuve, il avait demandé à la FESABAG de ne pas observer ce mot d’ordre de grève. En réaction à cette mesure disciplinaire de l’USTG, le principal mis en cause dira que c’est « une décision vide sens » et qu’il n’a « même pas envie de la commenter « .

Mohamed Ali pour la rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info