Couverture médiatique de la marche pacifique de ce lundi: Dansa Kourouma dénonce la « partialité » de certains journalistes !

Le président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne et membre des forces sociales est loin d’apprécier le comportement « partisan » de certains journalistes dans la couverture médiatique des évènements de ce lundi à Conakry.

Tout est parti d’une interview réalisée ce lundi 23 juillet aux environs de 09 heures en direct d’une radio privée de la place où Dansa Kourouma n’a pas aimé une des questions du journaliste relative à l’interdiction de la marche par les autorités de la ville de Conakry.

Au terme de cette interview qui n’a durer que 2 minutes, le patron du CNOCS se lâche: « C’est un journaliste démagogue, à la solde du pouvoir« .

Depuis début juillet, le pays fait face à une vague de protestations sociales et politiques. Et la couverture médiatique de certaines structures a souvent été pointée du doigt pour des prises de positions partisanes.

Zoom de la rédaction

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info