Grève des Syndicalistes, les Politiques pourraient prendre le relai !

Au cours de l’assemblée générale du parti PADES de Dr Ousmane Kaba, la situation socio politique du pays a été évoquée de long en large. Parmi les sujets au menu de la rencontre il y avait la grève générale illimitée déclenchée par les centrales syndicales.

Le PADES regrette la situation d’enlisement du pays à cause de la hausse du prix du carburant: « Cette crise risque de perdurer et faire perdre beaucoup d’argent à la Guinée. Nous continuons à discuter de façon sourde sur des problèmes dont la solution est importante pour l’évolution du pays’, déplore Mohamed Kaba, un des Cadres du parti.

Par ailleurs, il estime qu’il est du devoir des Politiques de donner leur action à cet élan de patriotisme du mouvement social: « Nous soutenons les manifestations, mais nous voulons qu’elles aient un caractère légal, qu’il n’y ait pas de violences ni d’instrumentalisation comme nous le voyons dans certaines manifestations’’.

Si la voie de la non violence est recommandée, le Coordinateur du parti estime qu’il revient au gouvernement de trouver une solution rapide et urgente: « Nous demandons incessamment au gouvernement de revoir sa copie pour nous sortir de cette situation, parce que c’est lui qui gouverne et qui prend les décisions. Si des décisions ne sont pas prises…. nous risquons de passer la semaine prochaine encore dans une situation de précarité. Et beaucoup de populations en souffrent. Nous sommes dans un pays où les gens vivent au jour le jour et cela ne peut pas continuer« .

Le gouvernement Kassory sait désormais à quoi s’attendre.

La rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info