Rencontre PM-syndicat: la montagne accouche d’une souris !

On attendait une ouverture. Mais il n’en est rien. Et pourtant les deux parties se sont rencontrées. Se sont parlées. Ont discuté. Mais, au final, les lignes n’ont toujours pas bougé.

Ce mercredi 18 juillet 2018, les Syndicalistes étaient au Palais de la Colombe, sur invitation du premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana. Autour de la table se trouvaient aussi le Médiateur de la République et la Présidente du Conseil économique et social: du beau monde !

Les centrales syndicales ont posé comme condition que toute discussion soit suspendue jusqu’à ce que le prix du carburant à la pompe soit ramené à 8 000 GNF. Elles ont, en outre, fustigé la démarche « unilatérale » du gouvernement de procéder à ce réajustement, sans en référer aux partenaires sociaux.

Pour sa part, le patron de la primature à expliqué les raisons qui ont motivé cette hausse. Des raisons qui, pour l’essentiel, se résument aux exigences du FMI pour renflouer les caisses de L’État, en réduisant, de façon drastique, la subvention des produits pétroliers.

Un véritable dialogue de sourds au bout duquel les lignes n’ont pas du tout bougé. Les Syndicalistes ont par ailleurs précisé que le calendrier de la grève illimitée reste maintenu à partir du lundi prochain.

(Crédit Photo -Chérif de Washington)

Liamarco pour le groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info