Crise sociale: Cellou Dalein appelle à une manifestation « sans précédent « 

Samedi 14 juillet, plusieurs partis politiques, dont l’UFDG, tenaient leur assemblée générale ordinaire. Une façon pour ces formations de communier avec les militants.

Au cours de sa rencontre hebdomadaire, le parti de l’union des forces démocratiques de Guinée est revenu sur plusieurs sujets qui dominent l’actualité nationale cette semaine. Le Leader du parti, Elhadj Cellou Dalein Diallo s’est insurgé contre la décision du gouvernement d’installer les conseillers des 330 communes rurales et urbaines où les résultats du scrutin ne sont entachés d’aucune contestation.

Pour lui, « les votes ont eu lieu le même jour, les résultats également ont été donnés ensemble. Pour éviter de faire du deux poids deux mesures, l’état doit attendre de régler tous les contentieux pour installer tout le monde à la fois« .
Et pour marquer sa profonde désapprobation et montrer des muscles, le Président du principal d’opposition demande à ses militants d’être mobilisés pour battre le pavé le jeudi 19 juillet en partant du rond point de la Tannerie jusqu’au Stade du 28 Septembre. Il précise que « cette marche pacifique n’est pas dirigé contre une personne, mais un système. C’est une façon, poursuit-il, de veiller au respect de la démocratie« .
Si la marche est une liberté consacrée en Guinée, il reste à savoir si le gouvernement a été officiellement saisie, conformément aux dispositions légales entourant cet article de la constitution. Faute de quoi le gouvernorat de Conakry pourrait simplement annuler ladite marche.

Affaire à suivre

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info