FFAIRE BOLLORE: Des opérateurs économique guinéens apportent leurs soutiens au Français

Après les membres du gouvernement la semaine derniére, c’est au tour des opérateurs économique guinéens de voler au sécours du patron du groupe Bolloré épingler par la justice française pour corruption d’agents publics étrangers dans l’acquisition des ports de Conakry en Guinée et de Lomé au Togo.

Ce lundi 30 avril 2018 à la maison de la presse à coléah, le PDG de la société « Amana », Mohamed Kourouma sest exprimé en ces termes

 » Avant, nous opérateurs économiques, on pouvait envoyer un bateau au port et le bateau pouvait rester pendant 90 jours en haute mer et que cela trouve que notre contrat avec la compagnie c’est juste 20 jours. Tous ça parcequ’il n’yavait pas de place. On perdait près de 80 millions  de dollars par an parce que ces compagnies nous demandaient de payer les jours qu’ ils ont perdu avant de debarquer nos marchandises . Avant ils volaient nos marchadises. Un chaufeur pouvait faire le sondage des sacs de riz et un sac de riz de 50 kilos se retrouvait jusqu’à 40 kilos » a t-il fait remarquer.

Au dire de cet homme d’affaire guinéen, l’arrivée du groupe Bolloré au PAC a beaucoup soulagé les importateurs guinéens.

« la construction du port à conteneur a aider à ce que plusieurs bateaux content en même temps. Nos marchandises sont assurées. Ils n’y a plus de vol, les taxes sont aborables. Nous, nous soutenons Bolloré. Qu’ il soit dans la vérité ou dans le mensonge. Si on a octroyé le port à Bolloré dans la corruption, nous c’est pas notre problème » a  indiqué Mohamed kourouma le PDG de AMANA.

L’on se rapel que cet opérateur économique avait eu des problèmes avec le gouvernement concernant un bateau rempli de riz au port autonome de conakry. selon lui L’Etat lui doit au moins deux milliards de francs guinéens.

S A kourouma

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info